Nicolas Sarkozy réclame des précisions sur la transparence du financement de la formation et le fonctionnement des OPCA

10 avril
2009

Après les avoir remerciés pour l’ « ampleur de la tâche qu’ils ont effectuée en 2008 et prévenu qu’il n’était pas question, dans le contexte de « ralentir le rythme en 2009 (…) alors que l’impact social de la crise se fait sentir » Nicolas Sarkozy a acté, lors de la présentation de ses vœux aux partenaires sociaux le 19 janvier qu’ils avaient « été très courageux » de se saisir de la réforme de la formation professionnelle « depuis le temps qu’on en parle ! »

S’il s’est félicité des « réponses essentielles » apportées par l’accord [1] conclu le 7 janvier 2009, à savoir, le fonds de sécurisation des parcours professionnels et la convention cadre qu’ils signeront avec l’État, le président estime qu’il « reste des points à préciser » surtout en ce qui concerne « la question de la transparence et du fonctionnement des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) »

Béatrice Delamer
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 21 janvier 2009

[1Accord national interprofessionnel sur la formation tout au long de la vie, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnel

Mis en ligne le 10 avril 2009
Publicité

catalogue 2018-2019