Dernière réunion de la concertation quadripartite

23 décembre
2013

La concertation quadripartite, c’est terminé ! Alors que la négociation nationale interprofessionnelle sur la formation professionnelle a abouti samedi 14 décembre 2013 (voire notre article), État, régions, partenaires sociaux syndicaux et patronaux se réunissaient pour la dernière fois le 19 décembre. Animée par Jean-Marie Marx, cette concertation quadripartite est prévue par la loi relative à la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013. Les parties en présence ont pour tâche de discuter de « la mise en œuvre du compte personnel de formation ».

Lors de cette réunion, une nouvelle version de la note de synthèse sur le CPF(Compte personnel de formation) a été présentée aux parties prenances (consultez la précédente version ici). Cette nouvelle version contient peu de modifications, à l’exception de l’ajout d’un paragraphe sur le CEP (Conseil en évolution professionnelle), auquel l’Igas à consacré un « cahier des charges » dans le cadre de des travaux de la quadripartite (voir notre article). Il est ainsi noté que ce conseil, mis en œuvre dans le cadre du SPRO (Service public régional de l’orientation), est gratuit. « Il respecte et met en œuvre le 1er niveau d’information et de conseil commun à l’ensemble des membres du SPRO. Il assure en outre, c’est sa spécificité, un conseil renforcé et un accompagnement au projet pouvant conduire à la validation de parcours de formation, voire la mobilisation du compte personnel de formation », est-il ajouté.

Le CEP, précise le texte, constitue une offre de service commune aux réseaux nationaux de conseil (Opacif, Pôle emploi, missions locales, cap emploi et Apec). Ces réseaux, comme ceux qui seront désignés au niveau régional, ont collectivement la responsabilité d’assurer un continuum de services en orientation tout au long de la vie au service de la sécurisation des personnes dans leur parcours.
« Il ne peut être délivré par un organisme de formation, pas plus qu’il ne peut donner lieu à de l’auto prescription de prestations d’orientation financées par des fonds tiers (notamment de la formation professionnelle) », conclut la note de synthèse.

Cette dernière devrait être de nouveau revue à la marge, après cette dernière réunion. Jean-Marie Marx, de son côté, devrait communiquer prochainement sur les résultats de la concertation.

Aurélie Gerlach
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 20 décembre 2013.

Mis en ligne le 23 décembre 2013
Publicité

catalogue 2018-2019