Réforme de la formation : Laurent Wauquiez salue « le bon boulot » des partenaires sociaux

10 avril
2009

En marge de la remise des rapports des groupes de travail sur la VAE et l’offre de formation (voir nos articles dans cette édition) le 8 janvier, Laurent Wauquiez, secrétaire d’État chargé de l’Emploi a salué le « bon boulot » fait par les partenaires sociaux pour parvenir à un projet d’accord sur la réforme de la formation professionnelle.

Il s’est félicité sur la méthode employée par les partenaires sociaux : « Ça a abouti, il faut leur rendre hommage » Il a noté des points intéressants à ses yeux : la création du fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels. Mais aussi la détermination des priorités de la formation professionnelle : former plus de demandeurs d’emploi et de personnes faiblement qualifiées et cibler les PME/TPE : « Ils sont allés jusqu’au bout, et ce n’était pas gagné. On réforme car on cible ce but là » a-t-il commenté.

Il a cependant précisé que le projet d’accord est un « document substantiel » et qu’il allait le regarder dans le détail avec dans l’idée « qu’on veut quelque chose d’ambitieux » Il a dit vouloir attendre que les partenaires sociaux se prononcent sur la signature du document (d’ici la fin du mois) avant de se positionner.

Interrogé sur ce que les partenaires sociaux ont inscrit dans l’accord sur les OPCA, Laurent Wauquiez a reconnu qu’il y avait « des limites à ce qu’on peut attendre et demander (…). On aura peut-être des ajouts à faire, » reconnaissant qu’il était difficile de demander aux partenaires sociaux d’aller plus loin « alors qu’ils sont au cœur du système ». À propos des regroupements, il a reconnu : « je ne m’attendais pas à ce qu’ils aillent au bout de la question. » Mais sur ce point-là, il a assuré : « on se donnera un peu de temps ».

Béatrice Delamer
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 9 janvier 2009

Mis en ligne le 10 avril 2009
Publicité

catalogue 2018-2019