L’Unsa conditionne la réussite des politiques de formation à une « véritable harmonisation »

6 mai
2013

Pour l’Unsa, « la profusion de textes et de dispositifs [relatifs à la formation professionnelle], certes pertinents, ne pourra remplir sa pleine légitimité qu’à la condition d’une véritable harmonisation », indique le syndicat dans l’éditorial de son magasine, Formprof n° 119. Le syndicat estime que les différents dispositifs « doivent être compris de tous et plus particulièrement des personnes les plus éloignées de l’emploi », condition sine qua non pour que cette réforme de la formation ne soit pas « une réforme de plus ».

L’Unsa fait un point sur le calendrier. Il rappelle que les emplois d’avenir et les contrats de génération, créés en 2012, font « la part belle » à la formation, « volet indispensable pour une insertion réussie dans le monde du travail », et indique que 2013 sera une année importante et riche en textes sur la formation professionnelle. Le syndicat détaille les réformes passées et en cours : la création d’une formation initiale différée pour les jeunes sortis du système éducatif sans diplôme ou titre de niveau V (loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école) ; création du compte personnel de formation (accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013) qui sécurise les mobilités choisies ou contraintes, les droits étant attachés au salarié ; passation des dernières compétences sur la formation aux Régions (acte III de la décentralisation reporté à l’automne).

Puis, rappelant le départ « un peu prématuré » de Thierry Repentin, ministre délégué en charge de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage le 19 mars qui a, selon lui, « fragilisé un temps les réformes à venir », il confirme que la réforme de l’apprentissage initialement prévue pour l’été sera incluse dans la réforme de la formation professionnelle. Le texte de loi devant paraître d’ici la fin de l’année ou début 2014 s’inspirera du fruit de la négociation entre partenaires sociaux engagée sur le document d’orientation que le gouvernement leur donnera à l’issue de la conférence sociale des 20-21 juin prochains.

Béatrice Delamer
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 6 mai 2013.

Mis en ligne le 6 mai 2013
Publicité

catalogue 2018-2019