Le CNFPTLV étendra ses missions en 2011

17 février
2011

Mettre en place le nouveau Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie issu de la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle ; préparer l’organisation des nouvelles missions du CNFPTLV ; améliorer le fonctionnement et développer les missions antérieurement assumées. Tels sont les principaux chantiers auxquels va s’atteler le Conseil en 2011.

Autant d’axes de travail détaillés dans une note de la présidence et du secrétariat général transmise aux membres du CNFPTLV réunis en séance plénière dans les locaux du Conseil régional de Midi-Pyrénées, à Toulouse, mercredi 16 février.

Dès la parution du décret d’application relatif aux nouvelles attributions du CNFPTLV, il conviendra de « clarifier le nouveau champ de compétence qui inclut désormais la formation professionnelle initiale », souligne la note.

Au titre des nouvelles missions, figurent les orientations et priorités nationales de la formation professionnelle. Par anticipation, un groupe technique multipartite a été chargé de suivre l’élaboration des CPRDFP (contrats de plan régionaux de développement de la formation professionnelle), de recueillir les orientations et priorités de la formation professionnelle en régions ainsi que les premières informations sur les modalités de suivi et d’évaluation des CPRDF.

La commission des orientations, qui sera créée après parution du décret, présidée par le président du CNFPTLV, devrait pouvoir disposer pour ses premiers débats :

- de la synthèse des informations rassemblées par le groupe de travail technique multipartite
- des orientations et priorités nationales énoncées par l’Etat ;
- des orientations et priorités des partenaires sociaux et, à terme, du bilan des politiques des Opca.

« A partir de ces informations, elle devrait pouvoir dégager un socle commun d’orientations nationales correspondant à la “stratégie nationale de la formation professionnelle” prévue à l’article 1er de la loi et qui, en toute logique, aurait dû être un préalable à l’élaboration des CPRDF  », pointe la note.

Autre nouvelle mission : l’évaluation. « La loi de 2009 étend considérablement les missions d’évaluation du Conseil à l’ensemble des politiques de formation : pour remplir ses nouvelles attributions, il a été envisagé que la commission de l’évaluation devienne le lieu de cohérence et de consolidation des évaluations conduites par d’autres  », fait valoir le secrétariat général du CNFPTLV dans sa note.

Troisième et dernier chantier : l’amélioration du fonctionnement et le développement des missions antérieurement assumées. Pour 2011 il est ainsi prévu de :

- poursuivre le travail de production d’un rapport sur « les effectifs et le financement de l’apprentissage – données 2009 » et de monographies régionales ;

- développer des approches plus ciblées et notamment, en 2011, une comparaison des méthodologies de calcul du coût de formation par apprenti, pour aboutir à des propositions de recommandations d’harmonisation des modes de calcul fin 2011 ;

- par ailleurs le Conseil plénier réuni le 8 Décembre 2010 a décidé d’étendre ses travaux à l’ensemble du champ de l’alternance sous contrat de travail pour les jeunes, c’est-à-dire améliorer la connaissance du financement et des effectifs relatifs aux contrats de professionnalisation.

David Garcia
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 17 février 2011.

Mis en ligne le 17 février 2011
Publicité

catalogue 2018-2019