L’inventaire s’enrichit de 120 nouvelles entrées

7 juillet
2015

La Commission nationale de la certification professionnelle réunie le 19 juin a examiné de nouvelles demandes de recensement de certifications et habilitations à l’inventaire. Elle en a approuvé 120 nouvelles.

En effet la CNCP est chargée de recenser, parallèlement au Répertoire national de la certification professionnelle (RNCP), les certifications et habilitations correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle (voir notre article). Elles peuvent concerner

- une obligation réglementaire. Il s’agit des certifications et habilitations découlant d’une obligation légale et réglementaire nécessaires pour exercer un métier ou une activité, y compris celles qui sanctionnent des formations obligatoires nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles et les attestations d’aptitude.

- une norme de marché. C’est-à-dire, les certifications correspondant à un domaine spécifique ayant une forte valeur d’usage dans un cadre professionnel, dont la possession est recommandée par une instance représentative des partenaires sociaux.

- une utilité économique et sociale. Ce sont des certifications correspondant à un ensemble homogène de compétences, mobilisable dans une ou plusieurs activités professionnelles et permettant de renforcer ou de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi.

Être inscrites à l’inventaire est la première étape pour ces certifications et habilitations avant de pouvoir être sélectionnées par les partenaires sociaux réunis dans le Comité national interprofessionnel pour l’emploi et la formation (Copanef) et figurer dans la liste des certifications éligibles au Compte personnel de formation.

Parmi les nouvelles entrées : les certifications de sociétés telles IBM, Microsoft, Cisco, etc., le Business English Skills Test (BEST), le certificat Voltaire ou les CP de la FFP Formateur professionnel et piloter un projet.

Béatrice Delamer
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 26 juin 2015.

Mis en ligne le 7 juillet 2015
Publicité

catalogue 2018-2019