En 2015, 14 % des questions des usagers portent sur le compte personnel de formation (Fongecif Languedoc-Roussillon)

29 juin
2015

La réforme de la formation suscite l’intérêt des usagers du Fongecif Languedoc-Roussillon. Sur les cinq premiers mois, ce dernier a reçu 10 300 contacts (téléphoniques, mails et physiques), en hausse de 10 % par rapport à la même période en 2014, a indiqué au Quotidien de la formation Gilles Razat son directeur.

L’organisme, qui a reconfiguré son offre de service pour la calquer sur celle du conseil en évolution professionnelle (avec trois niveaux d’intervention, 1 : conseil individualisé ; 2 : conseil personnalisé ; 3 : accompagnement à la mise en œuvre du projet professionnel), a étoffé son équipe de deux conseillers supplémentaires (neuf au total) et élargi sa présence sur son territoire (nouvelles permanences à Perpignan, Narbonne et Nîmes), conseille les usagers selon les nouvelles pratiques. « Tous les nouveaux arrivants ont eu un conseil en évolution professionnelle de niveau 1 », confirme Gilles Razat, « et nous avons constaté que 14 % des questions portent sur le compte personnel de formation. » S’ils ne mettent pas un nom sur le CEP, cela ne fait pas grande différence selon lui : « Nous leur précisons que note service se situe dans le cadre du CEP, mais ceux qui viennent à nous viennent toujours chercher un accompagnement, même si on ne met pas le nom de CEP dessus ! »

Depuis trois ans, le Fongecif LR expérimentait Pass LR Pro, un CEP qui ne disait pas son nom, en accompagnant la construction de projets professionnels, avec l’aide de deux conseillers supplémentaires financés grâce à un cofinancement de la Région. 1 664 salariés ont été accompagnés sur la période, 399 en 2014, les plus exposés aux risques de rupture de leurs parcours (emploi précaire, temps partiels, intérimaires, saisonniers, CDD, bas niveaux de qualification, seniors et travailleurs handicapés) afin de respecter les fonds disponibles. Le contrat d’objectifs et de moyens 2015-2017 a pérennisé les deux emplois, a permis d’en embaucher deux autres pour faire face à la montée en puissance. Il ouvre aussi la prestation à tous les publics. « Selon le rapport de l’Igas, la fréquentation devrait être multipliée par trois sur ces trois prochaines années », prévoit le directeur. Le rapport d’activité 2014 fait déjà état d’une hausse de la fréquentation par rapport à l’année précédente. En 2014, 15 000 visiteurs, dont 10 000 à l’espace projet ont fréquenté le Fongecif LR (consulter la synthèse du rapport d’activité en pièce jointe).

Le Fongecif LR a renouvelé ses instances lors de son CA du 9 juin.

Président : Frantz Fougères (collège salariés – représentant la CFE-CGC) et vice-président : Raymond Hugues (collège employeurs – représentant le Medef).

Béatrice Delamer
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 19 juin 2015.

Mis en ligne le 29 juin 2015
Publicité

catalogue 2018-2019