« Rue de la formation » : le Medef lance sa campagne nationale de communication autour de la réforme

1er juin
2015

Avant la campagne nationale que le gouvernement prévoit de lancer à l’automne autour de la réforme et du compte personnel de formation, le Medef a souhaité s’investir dans l’accompagnement pédagogique des entreprises et des salariés. D’où le lancement ce jeudi 21 mai de « Rue de la formation » compilant de multiples initiatives pour informer et accompagner les acteurs de terrain. « C’est notre responsabilité ! » affirme Florence Poivey, président de la commission Education, formation et insertion, lors de la conférence de presse de lancement au siège de l’organisation. « Nous avons inscrit dans notre engagement en faveur de la formation professionnelle un temps fort de pédagogie, notamment à l’égard des petites et moyennes entreprises afin qu’elles s’approprient la formation comme un levier clé de compétitivité et que les salariés la considère comme vecteur de sécurisation et de mobilité. ».

Un programme court et décalé

Le premier volet du dispositif se matérialise dans la création d’un programme court parrainé par l’organisation patronale et diffusé dès le lundi 25 mai sur France 2 à 20h40, après le journal télévisé. Une campagne de communication [1] destinée au grand public et composée de 36 épisodes de fiction d’environ une minute ayant vocation à aborder toutes les thématiques de la réforme d’une manière simple et décalée. « Contrairement à ce qu’on pourrait croire, seulement cinq films sont consacrés au compte personnel de formation. Nous pensons qu’une large focalisation a été opérée autour du CPF, alors que la réforme ne se résume pas qu’à cela » explique Alain Druelles, directeur adjoint éducation-formation. « Il ne faut pas oublier que ce qui va surtout être stratégique pour les entreprises avec le changement de logique, c’est le plan de formation. ». D’où l’intérêt de présenter la formation comme un outil de performance pour les entreprises qui seront amenés dès la rentrée prochaine à travailler sur leur plan « nouvelle formule ». «  Cette campagne intervient dans un moment de bascule entre l’ancien et le nouveau modèle. Nous nous sommes interrogés sur la pertinence de communiquer avant, mais nous ne voulions pas brouiller les pistes car les entreprises étaient encore au début de l’année sur l’obligation fiscale » confie Florence Poivey.

Formations et guide pratiques sur le terrain

Un site « ruedelaformation.org  » a également été lancé pour relayer l’ensemble de la campagne : approfondissement des programmes courts au travers de fiches pratiques, revue de presse et production de contenus autour de la formation professionnelles. Pour obtenir des informations plus pratiques, un guide sera mis à la disposition des TPE-PME en juin pour accompagner la prise en main du plan de formation. Des formations sur le terrain dispensées par les équipes du Medef viendront enfin compléter ces opérations de sensibilisation.

Communiquer sur toute la réforme

Cette campagne de communication est lancée dans un contexte particulièrement houleux, notamment du côté de l’offre de formation. Beaucoup d’organismes font remonter leurs inquiétudes et leurs difficultés liées à la transition induite par la mise en place de la réforme. La FFP et le mouvement des hiboux en sont d’ailleurs les porte-voix et avancent une hécatombe programmée dans le secteur [2]. Si certains acteurs auraient préféré une mise en place progressive pour accompagner en douceur l’entrée dans le nouveau modèle, le Medef maintient sa position, considérant que la meilleur façon de rater la réforme aurait été de procéder par séquences successives. « Une mise en œuvre de la réforme par étapes nous aurait conduit à garder les inconvénients sans obtenir les avantages », explique Alain Druelles. « Ce qui fait la force de la réforme, c’est qu’elle est conçue comme un bloc total. Néanmoins, nous observons une polarisation excessive du CPF. On en a beaucoup parlé et cela a contribué à effacer tout le reste. Il faut sortir de cette focalisation en accompagnant entreprises, Opca et organismes de formation pour que chacun se saisisse de l’opportunité que la réforme pourrait présenter pour lui. ».

Célia Coste
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 22 mai 2015.

[1Du 25 mai au 2 juillet et du 24 août au 1er octobre. Complété par une campagne radio (France Inter, Europe 1, RTL, BFM radio...)

Mis en ligne le 1er juin 2015
Publicité

catalogue 2018-2019