Section 6 Etablissement et contrôle des comptes du comité d’entreprise

2° Il est ajouté une section 6 intitulée : « Etablissement et contrôle des comptes du comité d’entreprise » et comprenant les articles R. 2325-13, R. 2325-15 et R. 2325-17 à R. 2325-20 ainsi rédigés :

« Art. R. 2325-13. - Les comptes annuels ou les documents mentionnés à l’article L. 2325-46 sont approuvés dans un délai de six mois à compter de la clôture de l’exercice.
« Ce délai peut être prolongé à la demande du comité d’entreprise par ordonnance du président du tribunal de grande instance statuant sur requête. »

« Art. R. 2325-15. - Les membres du comité sortant rendent compte au nouveau comité de leur gestion, y compris des attributions économiques et des activités sociales et culturelles du comité. Ils remettent aux nouveaux membres tous documents concernant l’administration et l’activité du comité. »

« Art. R. 2325-17. - L’information prévue au premier alinéa de l’article L. 2325-55 porte sur tout fait de nature à compromettre la continuité de l’exploitation du comité d’entreprise que le commissaire aux comptes relève lors de l’examen des documents qui lui sont communiqués ou sur tout fait dont il a connaissance à l’occasion de l’exercice de sa mission. Cette information est adressée sans délai au secrétaire et au président du comité d’entreprise par tout moyen propre à donner date certaine à sa réception.

« Art. R. 2325-18. - Le secrétaire du comité d’entreprise répond par tout moyen propre à donner date certaine à la réception de sa réponse dans les trente jours qui suivent la réception de l’information mentionnée à l’article R. 2325-17. Il donne une analyse de la situation et précise, le cas échéant, les mesures envisagées.

« Art. R. 2325-19. - L’invitation par le commissaire aux comptes à réunir le comité d’entreprise dans les cas prévus au deuxième alinéa de l’article L. 2325-55 est adressée à l’employeur par tout moyen propre à donner date certaine à la réception de cette invitation, dans les huit jours qui suivent la réception de la réponse du secrétaire du comité ou la constatation de l’absence de réponse dans le délai prévu à l’article R. 2325-18. Cette invitation est accompagnée du rapport spécial du commissaire aux comptes. Le commissaire aux comptes adresse sans délai une copie de ces documents aux membres du comité d’entreprise et au président du tribunal.
« L’employeur réunit le comité d’entreprise dans les quinze jours qui suivent la réception de l’invitation du commissaire aux comptes en vue de le faire délibérer sur les faits relevés. Le commissaire aux comptes est convoqué à cette réunion dans les mêmes conditions que les membres du comité.
« Un extrait du procès-verbal de la réunion est adressé au président du tribunal et au commissaire aux comptes, par tout moyen propre à donner date certaine à sa réception, dans les huit jours qui suivent la réunion du comité.

« Art. R. 2325-20. - Dans les cas prévus au troisième alinéa de l’article L. 2325-55, le commissaire aux comptes informe sans délai de ses démarches le président du tribunal par tout moyen propre à donner date certaine à la réception de cette information. Celle-ci comporte la copie de tous les documents utiles à l’information du président du tribunal ainsi que, lorsque le commissaire aux comptes a eu connaissance de l’existence et de la teneur d’une réunion du comité d’entreprise, l’exposé des raisons qui l’ont conduit à constater l’insuffisance des décisions prises par le comité. »

Mis en ligne le 30 mars 2015
Publicité

catalogue 2018-2019