Art. D122-3-7 du Code de l’éducation : entretien préalable à l’entrée en formation

Dans les quinze jours qui suivent la réception de sa demande, un entretien entre le jeune et un représentant de l’une des structures contribuant au service public de l’orientation permet d’informer et de conseiller l’intéressé sur les possibilités de formation qui peuvent lui être proposées, de définir avec lui les objectifs de la formation qualifiante retenue et le statut le plus adapté à son profil et à son projet de formation, et de le renseigner sur ses droits au titre du compte personnel de formation.
En tant que de besoin, l’entretien est complété par une évaluation du niveau de connaissances et de compétences de l’intéressé.
Si l’entrée en formation ne peut s’effectuer immédiatement, le représentant de l’une des structures contribuant au service public de l’orientation qui a défini avec le jeune la formation qualifiante la plus appropriée à sa situation organise la prise en charge du jeune par un établissement d’enseignement de proximité lui fournissant un accompagnement personnalisé destiné à préparer son parcours de formation, jusqu’à son entrée effective dans la formation retenue.

Mis en ligne le 9 décembre 2014
Publicité

catalogue 2018-2019