L’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie

16 septembre
2009

"La réforme de la formation professionnelle était devenue particulièrement nécessaire face aux nombreuses critiques qui lui sont adressées. Plusieurs études et rapports ont contribué à faire émerger les propositions inscrites dans l’accord national interprofessionnel signé par les partenaires sociaux le 7 janvier 2009, puis dans le présent projet de loi", relève le sénateur UMP Jean-Claude Carle dans son rapport fait au nom de la commission spéciale de la Haute assemblée relatif au projet de loi sur l’orientation et la formation professionnelle, enregistré à la présidence du sénat mercredi 16 septembre dans la soirée. Le rapporteur du texte rappelle ensuite les chiffres clés du système. A savoir que la formation professionnelle a mobilisé en 2006 plus de 27 milliards d’euros. Avec 11,2 milliards d’euros dépensés, les entreprises engagent 41 % de la dépense totale. L’Etat a pour sa part dépensé en 2006 4,4 milliards d’euros pour la formation professionnelle continue des jeunes, des demandeurs d’emploi et des salariés du privé. Enfin, les régions ont dépensé 3,9 milliards d’euros pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage.

Voir le rapport en plein écran

Mis en ligne le 16 septembre 2009
Publicité

catalogue 2018-2019