L’UMP préconise une meilleure évaluation des politiques de la formation professionnelle pour une transparence accrue

16 juillet
2009

L’évaluation des politiques de la formation professionnelle est également concernée par les amendements au projet de loi relatif à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie examiné en séance publique à partir du mercredi 15 juillet.

Un amendement déposé par le groupe UMP préconise que les politiques des organismes paritaires collecteurs agréés fassent l’objet d’une évaluation annuelle, et propose de l’insérer dans l’article 14 du projet de loi. Cette évaluation doit permettre d’obtenir un bilan des actions menées et d’orienter ainsi les politiques de l’emploi.

Gérard Cherpion et Pierre Méhaignerie (UMP) proposent quant à eux d’ajouter, avant l’article 16, un article stipulant que chaque année, le ministre chargé de la formation professionnelle doit établir un bilan et une évaluation des actions de formation professionnelle continue réalisées par l’ensemble des organismes qui dispensent ces actions, dans chaque bassin d’emploi. Cette mesure a pour but « d’accroître la transparence du système de formation professionnelle ».

Aurélie Gerlach
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du16 juillet 2009

Mis en ligne le 16 juillet 2009
Publicité

catalogue 2018-2019