La CFTC demande une renégociation de l’accord GPEC du 14 novembre 2008

16 juin
2009

A l’instar de la CGT et de FO, la CFTC veut renégocier l’avenant relatif au bilan d’étape professionnel, récemment annulé après que ces trois centrales syndicales eurent fait valoir leur droit d’opposition (voir notre article). Mais la confédération chrétienne exige plus encore du patronat. « Nous demandons une réouverture de la négociation sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences », a revendiqué Jean-Pierre Therry, chargé de mission formation professionnelle et GPEC à la CFTC, lors d’un entretien accordé au Quotidien de la formation, en marge d’un séminaire du conseil d’administration du Centre Inffo qui se déroulait dans l’enceinte du Conseil économique, social et environnemental, lundi 15 juin.

Un thème qui a déjà fait l’objet d’une négociation ayant débouché sur un accord national interprofessionnel le 14 novembre 2008. Mais selon Jean-Pierre Therry, ce texte souffre d’un manque rédhibitoire, à savoir « l’axe territorial, une dimension essentielle de la GPEC ».

Explication : les salariés étant « à la merci des restructurations en période de forte crise, il est indispensable de renforcer la visibilité régionale en matière d’évolution des emplois et des compétences », a souligné le responsable CFTC. « Nous profitons du fait d’avoir déposé notre droit d’opposition sur le BEP pour demander la réouverture ce la négociation sur la GEPC », a ajouté Jean-Pierre Therry.

Revenant sur le bilan d’étape professionnel, le dirigeant CFTC a rappelé la crainte exprimée à plusieurs reprises par sa confédération que les entreprises utilisent le BEP « pour jeter les salariés comme des mouchoirs usagés dans le cadre de restructurations, surtout si l’employeur fait appel à des prestataires extérieurs ». En tout état de cause, Jean-Pierre Therry refuse l’idée d’un financement du BEP par les fonds paritaires de la formation professionnelle. « Il revient aux employeurs et à eux seuls de mettre la main à la poche », a-t-il martelé.

ANI DU 14 NOVEMBRE 2008 SUR LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES

David Garcia
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 16 juin 2009.

Mis en ligne le 16 juin 2009
Publicité

catalogue 2018-2019