Le report du projet de loi formation traduit une « sous-estimation » de son importance selon Bernard Thibault (CGT)

16 juin
2009

Dans un courrier adressé au Premier ministre François Fillon jeudi 11 juin, le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a sévèrement admonesté le pouvoir exécutif, en raison du report de l’examen du projet de loi relatif à la formation professionnelle, dont l’adoption était prévue à l’origine fin juillet au plus tard.

« Tout le monde s’accorde sur l’importance de la formation professionnelle en matière d’anticipation et de sécurisation des transitions professionnelles », a expliqué en préambule le numéro un de la confédération.

Rappelant qu’après « une longue phase de réflexions et de concertations des différents acteurs au sein d’instances variées ou groupes de travail, votre gouvernement a exigé que la négociation s’engage dans la foulée et aboutisse au plus tard avant la fin décembre 2008 ».

Bernard Thibault dénonce le fait que les négociateurs ont «  travaillé sous la pression constante du pouvoir politique, les expressions publiques du chef de l’Etat et des membres du gouvernement étant relayées par la publication de plusieurs rapports émanant de diverses institutions de la République ».

« C’est donc avec surprise et consternation, voire colère, que nous apprenons la décision de report de l’examen du projet de loi sur la formation qui devait être discuté début juillet, malgré son inscription en procédure d’urgence », a-t-il ajouté.

Et de protester contre ce report qui traduit selon lui «  une sous-estimation de l’importance de la formation et un manque de considération manifeste à l’égard de l’engagement des confédérations syndicales et des organisations d’employeurs dans une négociation qui a abouti à cet accord national interprofessionnel signé unanimement ».

Le projet de loi sera débattu en commission à l’Assemblée nationale les 1er et 2 juillet, puis en séance publique du 15 au 24 juillet avant de subir l’examen du Sénat en septembre. Son adoption définitive est prévue à ce jour à l’horizon de l’automne prochain, entre fin septembre et fin octobre.

David Garcia
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 16 juin 2009.

Mis en ligne le 16 juin 2009
Publicité

catalogue 2018-2019